Un détecteur EMF permet de capter les champs électromagnétiques à proximité. Son unité de mesure est le Gauss (ou Milli Gauss). Il se présente plus généralement sous la forme d’un boîtier doté d’un écran permettant d’indiquer l’intensité du champ électromagnétique.

Le détecteur EMF est aussi nommé magnétomètre ou gaussmètre.

Certains chasseurs de fantômes soutiennent que les esprits généreraient des champs électromagnétiques, tout comme les appareils utilisants l’électricité. Ainsi, en utilisant un détecteur EMF, ils seraient capables de détecter la potentielle présence d’un fantôme, de par les variations du champ électromagnétique.

Pour bien utiliser votre détecteur EMF, repérez les champs magnétiques !

Au départ, les détecteurs EMF n’ont pas été créés pour communiquer avec des fantômes : c’est un outil qui sert initialement à détecter les champs magnétiques.

Avant toute chasse aux fantômes, nous vous recommandons de visiter les lieux de jour, et d’emporter avec vous votre détecteur EMF. Vous pourrez alors vérifier les champs électromagnétiques dégagés par l’environnement lui même, comme par exemple :

  • Appareils électriques
  • Fils mal isolés
  • Tableau électrique

Essayez de mémoriser les endroits où votre détecteur s’est enclenché : cela vous évitera de penser à tort qu’un fantôme est entré en communication avec vous.

Lors de votre visite des lieux de nuit, il est recommandé de couper le courant, pour limiter les fausses alertes sur votre détecteur EMF. Toutefois, gardez en tête que même courant coupé, il se peut que de l’énergie se soit accumulée dans certains appareils, qui continuent de libérer des ondes électromagnétiques.

Focus sur un modèle de détecteur EMF connu : le K-II

K-II Détecteur EMF avec interrupteur on / off pour chasse aux fantômes
Détecteur EMD, idéal pour les communications paranormales ou avec les fantômes

Le modèle KII a été rendu célèbre grâce à l’émission Ghost Hunter. Il est d’ailleurs utilisé par de nombreux passionnés de la chasse aux fantômes.

Ce détecteur gaussien est très facile à manier et ses données sont facilement lisibles, grâce à 5 diodes permettant d’indiquer l’intensité du champ électromagnétique.

C’est un appareil très sensibles aux ondes, c’est pourquoi il est recommandé si l’on souhaite communiquer avec des esprits. En France, il a été notamment utilisé par le chasseur de fantômes Guss DX.

Comment entrer en communication avec un esprit grâce à un détecteur EMF ?

Il existe plusieurs façons d’utiliser un détecteur EMF pour communiquer avec les esprits.

En voici une, qui s’utilise avec le modèle K-II.

  • Posez le détecteur dans une pièce, où prenez le avec vous
  • Lorsque vous détectez un champ électromagnétique anormal, et ne provenant pas à première vue d’un appareil ou d’un objet électrique, ne bougez plus
  • Posez des questions dites “fermées” (oui/non), en demandant à l’esprit de faire bouger les diodes si la réponse est positive.
  • Posez vos questions lentement, et restez patient
  • Si vous obtenez des réponses cohérentes, n’oubliez pas de filmer la séquence, afin de pouvoir l’analyser par la suite

Cette technique a notamment été utilisée dans des épisodes de Guss DX. 

 

Combien coûte un détecteur EMF ? Où en trouver ?

Les détecteurs de champs électromagnétiques peuvent s’acheter dans des magasins de bricolage, ou bien en ligne. De nombreux modèles sont disponibles, de 30 à plusieurs centaines d’euros. Certains sont également équipés d’une option permettant de mesurer la température ambiance, qui est également un autre facteur à prendre en compte lors de la chasse aux fantômes.

Vous trouverez ci-dessous quelques modèles qui ont retenus notre attention, et qui sont adaptés pour effectuer des communications avec les esprits.