Depuis quelques années, un type d’art divinatoire provenant des célèbres Vikings est de plus en plus prisé. Il s’agit des runes de divination. Cette pratique ancestrale réputée très efficace requiert certaines connaissances que nous vous présenterons dans cet article.

Runes WICCA PAGGAN RUNES en Obsidienne ou Runes des 13 sorcieres
Ensemble de 13 pierres haut de gamme en obsidienne noire livré avec une pochettte .
49,90 EUR
Runes Amethyste - Lot de 25 Dans Pochette Suedine
Le jeu de rune que nous vous proposons ici est en pierre d'Amethyste
49,54 EUR

Runes divinatoires : histoire et présentation

Les runes de divination constituent un art divinatoire qui se base sur l’utilisation d’un vieil alphabet d’origine allemande, utilisé dans la quasi-totalité de la Scandinavie. Elles sont sollicitées pour régler des difficultés de toutes sortes. Les runes de divination permettent d’harmoniser les énergies et de conseiller dans certaines situations. L’histoire raconte que la pratique des runes de divination provient d’un ancien dieu borgne appelé Odin. Selon la légende, ce dieu a dû se suspendre aux branches de l’arbre Yggdrasil, encore appelé arbre du monde, sans manger ni boire pendant neuf jours et neuf nuits.

A la découverte des runes…

L’alphabet sur lequel se basent les runes de divination s’appelle le Futhark. Il existe 24 runes divinatoires subdivisées en trois groupes de 8. Il s’agit de :

  • Fehu ou Frey qui incarne le présent de la personne qui consulte
  • Hagalaz ou Hagal pour exprimer les émotions et énergies extérieures qui peuvent impacter celui qui vient consulter
  • Tiwaz ou Tyr dont les éléments permettent d’avoir une idée de la probable destinée du consultant. 

Il existe également une 25ème rune qualifiée de « rune blanche » appelée Wyrd. Elle annule tous les tirages lorsqu’elle apparaît en première position. À l’époque des Vikings, les représentations ou lettres de cet alphabet étaient inscrites sur les armes, ce qui procurait une certaine force aux combattants. Aujourd’hui, on les retrouve sur de petits galets faciles à manipuler. 

Où acheter des runes divinatoires ?

Il est possible d’acheter les runes de divination dans le commerce. Cependant, vous pouvez tout aussi bien en fabriquer vous-même. Les galets utilisés aujourd’hui sont en bois, et pas n’importe lequel. En dehors du bois d’If qui est dangereux, vous pouvez utiliser le frêne, le chêne ou le noisetier pour fabriquer vos runes. Certains préfèrent utiliser du papier cartonné brut ou la pierre tendre, l’ardoise, l’argile ou des cailloux plats, sur lesquels on peut passer des inscriptions. 

runes divinationAssurez-vous que les matières soient coupées en des segments de 2 cm x 5 cm. Les inscriptions s’effectuent avec de la peinture, des crayons, un couteau, ou encore au pyrographe. Il est déconseillé de vernir les runes divinatoires avant leur utilisation. 

Conseils préalables d’avant tirage des runes

Les runes divinatoires se servent de nombreuses techniques de tirage pour faire leurs prédictions. Mais avant, il est conseillé de faire certains rituels. Il faut les nettoyer avec de l’eau, avant de les enfumer avec une fumée d’encens ou des essences de bois. On peut utiliser aussi de l’ail, de l’anis étoilé, de l’ambre, du canfre, du citron, du clou de girofle, etc. Une ancienne prière d’Odin peut être aussi utilisée pour purifier les runes à utiliser.

Elle s’énonce :

« Toi Odin, Seigneur du vent du Nord, je veux apprendre le secret des runes, de leur sagesse. Pour ce faire j’ai prêté attentivement l’oreille aux paroles de tes corbeaux parvenues jusqu’à moi par le murmure du vent. Que le mystère de tes runes me soit enfin dévoilé ». 

Techniques de tirage des runes de divination

runes de divinationLes runes acquises ou fabriquées doivent être entreposées dans un sac de cuir, de soie ou de tissu. L’opération peut se dérouler de plusieurs façons. Le consultant peut plonger sa main dans le sac des runes en pensant fort à la question à poser avant de tirer. Sous d’autres cieux, on peut étaler les runes faces cachées sur une nappe blanche avant que le consultant ne tire en pensant toujours à sa question. Le nombre de runes à prendre par le consultant dépend de la méthode de tirage choisie par le runomancien. 

  • La méthode des déesses nornes

Il s’agit d’une technique qui se base sur le tirage de trois runes et qui permet de répondre à des interrogations de type OUI ou NON. La position des runes détermine le caractère du tirage. Si les signes apparaissent normalement, la réponse de la consultation est positive. Elle est négative dans le cas contraire. Les trois runes tirées représentent dans l’ordre de tirage : le passé, le présent et le futur. 

  • La croix d’Odin

Ce type de tirage fait intervenir cinq runes avec des significations précises. La rune qui se situe à l’ouest donne une vue générale du cadre dans lequel est posée la question. Celle située au nord exprime les forces négatives, alors que celle de l’est correspond aux forces positives sur lesquelles le consultant devra s’appuyer. Au sud et au milieu se trouvent les runes qui permettent d’avoir une idée de l’évolution de l’interrogation posée sur le court et le long terme. C’est une technique très prisée !

  • La méthode de Dieu Mimir

Cette technique repose sur 7 runes que le consultant devra tirer en formulant sa question de la façon suivante « Comment les choses évolueront si “. Dans ce type de tirage, les runes s’interprètent deux à deux sauf la dernière. Tandis que les deux premières runes tirées et suspendues incarnent le fond du problème du consultant, celles 3 et 4 indiquent les causes probables de la situation posée par le consultant. Pour s’en sortir, ce dernier devra suivre les indications provenant des runes 5 et 6 avant que la rune 7 ne montre l’issue finale de la situation, ainsi que les conséquences possibles. 

  • L’oracle de Thor

Il se base aussi sur le tirage de 7 runes et est indiqué pour solutionner des problèmes dans un canevas de 6 mois à un an. Dans son interprétation, vous aurez des informations comme les réponses à la question posée, ainsi que des précisions sur différents aspects du problème posé par le consultant. 

  • La croix celtique

À la différence des autres tirages, celui de la croix celtique fonctionne avec le tirage de 10 runes. En raison du nombre considérable de cartes, il donne des précisions importantes allant des obstacles à l’évolution probable de la problématique posée par le consultant. 

Les livres sur les runes divinatoires

Il existe de nombreux ouvrages permettant d’apprendre et d’interpréter les runes divinatoires. En voici quelques uns que nous vous recommandons !